sui-park-artist
Biographie

Née à Séoul, en Corée, l’artiste Sui Park basée à New York est aussi une architecte d’intérieur. Son travail consiste à créer des formes organiques flexibles en trois dimensions d’une atmosphère douillette qui sont à la fois dynamiques et voire mystiques ou illusoires.

Une exposition personnelle « Playing with Perception » lui a été consacrée à la Denise Bibro Fine Gallery à Chelsea, New York, en avril 2016. Son travail a également fait l’objet d’une exposition solo « Garden of Humans » Kingsborough Community College, CUNY, Brooklyn, New York, en mars 2016. Elle a participé à plus de 70 expositions, y compris à la récente exposition « Dismantle the Core » à la Elaine L Jacob Gallery, Université de Wayne State, Detroit, MI, en 2017. Aux États-Unis, le musée d’art Jordan Schnitzer a fait l’acquisition de l’œuvre de Sui Park « SuiTable » en 2016.

Sui Park a également obtenu un master en architecture d’intérieur à l’école de design de Rhode Island en 2013, et un diplôme des Beaux-Arts en design environnemental au Maryland Institute College of Art, en 2011. Sui Park est également titulaire d’un baccalauréat des Beaux-Arts, et d’une maîtrise des Beaux-Arts en art textile, obtenue à l’Université féminine Ewha de Séoul, en Corée du Sud.

Démarche artistique

Mon travail consiste à créer des formes organiques en trois dimensions, principalement sous des formes génériques et biomorphiques. À travers ces formes, j’essaie d’exprimer certaines caractéristiques, statiques mais en réalité dynamiques, de nos vies en constante évolution. Bien qu’elles évoquent des transitions et des transformations de la nature, les formes doivent aussi appréhender les changements subtils et permaments de nos émotions, de nos sentiments, de nos souvenirs et de nos attentes.

Je tisse et relie les traces et les empreintes de ces changements subtils en formes organiques. Les formes organiques sont faites de matériaux industriels produits en série, en particulier des monofilaments et des colliers de serrage. Il s’agit de matériaux non-durables, jetables, simples, peu coûteux et faciles à consommer. Toutefois, lorsque je les tisse et les relie entre eux, je les métamorphose en des visualisations organiques; je veux en faire des moments durables, qui évoquent et encapsulent nos précieuses réflexions.

C’est souvent dans la nature que je saisis ces instants. La nature me permet de faire une pause et de découvrir toutes ces choses qui sont sources d’inspiration et pourtant négligées. Elle m’offre tout l’espace nécessaire me permettant de faire des découvertes et trouver des réponses, et elle me donne le temps de laisser libre cours à mes réflexions. À travers mon travail, j’ai pris le parti d’attirer l’attention sur tous ces moments que la nature nous concède, avec un regard rétrospectif. Je présente la nature de manière abstraite et perméable afin qu’elle puisse s’imprégner de nos moments.